Réaliser le positionnement initial d’un élève allophone

Le positionnement linguistique et scolaire initial constitue un préalable indispensable à la construction de la scolarité. Il permet d’identifier les capacités et les besoins de l’élève : profil de l’élève, aménagement de la scolarité, choix du niveau d’affectation.

Il s’appuie, chaque fois que possible, sur les documents scolaires du pays d’origine.

Lorsque cela est possible, le positionnement initial de l’élève est réalisé par l’enseignant d’UPE2A. Dans le cas contraire, prendre contact avec l’enseignant(e) d’UPE2A pour obtenir des outils et conseils (voir l’onglet Personnes ressources).

Le positionnement initial doit mettre en évidence :

  • le degré de familiarisation de l’élève avec l’écrit dans sa langue de première scolarisation, quel que soit le système d’écriture ;
  • les compétences scolaires construites antérieurement, notamment en mathématiques ;
  • les compétences en langue française pour vérifier si l’élève est débutant complet ou non ;
  • les compétences en anglais.

Si l’enfant a été scolarisé antérieurement, il passe des tests de lecture et de mathématiques qui permettent d’évaluer les compétences acquises dans sa langue de première scolarisation.

Les tests de positionnement restent dans le dossier scolaire de l’élève. Les résultats de ces tests doivent apparaître dans les documents d’accompagnement et de suivi (PPRE…).

Ressources :

 

> extrait de la  note de service départementale sur l’accueil des EANA, DSDEN de Saône-et-Loire, 2019 :

« La scolarisation des EANA* s’effectuant dans le cadre d’une Ecole inclusive, les élèves allophones nouveaux arrivants doivent, dans la mesure du possible, être inscrits dans les classes ordinaires correspondant à leur classe d’âge. Les tests de positionnement précisent le profit de l’élève et peuvent si besoin permettre un aménagement de la scolarité et du parcours. »

* EANA : élève allophone nouvellement arrivé