2019 : une nouvelle impulsion pour les langues vivantes, dès l’école maternelle

Au printemps 2019 sont parus de nouveaux textes institutionnels qui précisent le cadre et les objectifs de l’enseignement des langues à l’école.

Ces textes s’appuient sur le rapport de Chantal Manès et Alex Taylor, intitulé Propositions pour une meilleure maîtrise des langues vivantes étrangères, remis au Ministre de l’éducation nationale en septembre2018.

Ils prennent également en compte les conclusions de la Conférence de consensus sur l’enseignement des langues vivantes étrangères, organisée en mars 2019 par le CNESCO et  l’Ifé/ENS de Lyon.

Cycles 2 et 3 : un guide pratique

Le Guide pour l’enseignement des langues vivantes : oser les langues vivantes étrangères à l’école, paru en juillet 2019, constitue un outil très simple d’accès, véritable guide pratique, destiné aux professeurs des écoles.

 

Cycle  1 : La découverte des langues et le début d’apprentissage d’une langue dès la maternelle

La circulaire de rentrée 2019 souligne la nécessité de conforter l’enseignement précoce des langues vivantes étrangères. Cette circulaire s’accompagne de recommandations pédagogiques visant spécifiquement les LVE à l’école maternelle.

L’éveil à la diversité linguistique en maternelle doit se déployer en deux volets :

1er volet : éveil à la pluralité des langues en maternelle

Dans la lignée des programmes de l’école maternelle de 2015, il s’agit d’exposer régulièrement les élèves à une variété de langues étrangères. Cela doit se faire sur  des temps courts et variés, sous des formes ludiques, mobilisant l’écoute, le mouvement, la répétition, la parole, le chant…

Cela permet d’une part de développer des compétences orales et d’écoute dans les langues découvertes ainsi que dans la langue française. Un autre apport est d’ordre culturel et citoyen, avec l’ouverture à des sonorités, des chants et des pratiques culturelles variées.

2d volet : première découverte d’une langue en maternelle

Le second volet concerne la découverte et le début d’apprentissage d’une langue spécifique, par le jeu (jeux de doigts, rondes, jeux traditionnels…), la réflexion, l’exercice et la mémorisation.

Ce premier apprentissage d’une langue étrangère doit se faire dans la logique du parcours linguistique de l’élève tout au long de sa scolarité, en lien avec le CP.

Il est particulièrement important de profiter des capacités auditives et articulatoires des jeunes élèves pour les amener à entendre et reproduire les sons de la langue étrangère, à en reproduire l’accentuation et les courbes intonatives.