Journée franco-allemande 2018

La journée franco-allemande permet chaque année de mieux faire connaître, dans les écoles et les établissements scolaires, la culture et la langue allemandes. Elle a lieu chaque année autour du 22 janvier.

Un département de l’académie Bourgogne-Franche-Comté est choisi chaque année pour des événements particuliers en lien avec cette journée. Cette année, c’est la Saône-et-Loire qui a cet honneur, la ville de Montceau-les-Mines étant l’hôte de différentes actions qui se dérouleront le 26 janvier 2018 (voir article sur le site de la circonscription de Montceau).

Cet événement a lieu avec le soutien de nombreux partenaires, dont l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), le Goethe-Institut, l’Association de développement de l’enseignement de l’allemand en France (ADEAF), les Maisons franco-allemandes.

En Bourgogne-Franche-Comté, le partenaire privilégié pour l’organisation de cette journée est la Maison Rhénanie-Palatinat, située à Dijon.

 

Qu’est-ce que la journée franco-allemande ?

 

Cette journée est l’occasion de présenter et renforcer les relations franco-allemandes et d’informer les élèves et leurs familles sur les programmes d’échanges et de rencontres ainsi que sur les possibilités d’études et d’emploi dans le pays voisin. Elle doit contribuer à la promotion de la langue du pays partenaire.

La date symbolique du 22 janvier a été choisie en 2003 lors du 40e anniversaire du Traité de l’Élysée. Signé le 22 janvier 1963, le Traité de l’Élysée portait l’ambition d’ancrer la réconciliation franco-allemande au sein de la société, en particulier par le biais de la culture et des échanges de jeunes.

 

Que faire dans l’école pour la journée franco-allemande ?

 

Les écoles et établissements scolaires sont en grande partie libres pour organiser cette journée. Des outils sont mis à leur disposition pour les aider à mettre en œuvre leurs projets. L’accent est mis sur les avantages que procure la maîtrise de la langue du partenaire, dans une logique de diversification linguistique et d’ouverture sur l’Europe.

Le 22 janvier – ou autour de cette date -, les écoles et les établissements scolaires sont invités à organiser des activités, notamment transversales. Ils sont également encouragés à faire appel à des partenaires extérieurs tels que les institutions et services culturels de la République fédérale d’Allemagne en France, des acteurs du monde économique et culturel, des médias germanophones présents dans l’environnement immédiat, les assistants de langue, des élèves ou étudiants ayant participé à un échange avec l’Allemagne, etc.

 

Quelques outils pédagogiques